Rechercher

Tout patient ayant un diabète doit mesurer régulièrement sa glycémie (son taux de sucre dans le sang). Cette mesure varie chaque jour sous l’influence de différents facteurs (heure des repas/heure de mesure, activité physique, calories ingérées).

1. EXPLICATIONS

La glycémie se surveille de 2 façons : en laboratoire d’analyse ou tous les 3 mois, on mesure la glycémie à jeun ou l’hémoglobine glyquée (HbA1c). Plus le glucose circule dans le sang et plus le taux d’hémoglobine glyquée est élevé. Ce taux est le reflet de la glycémie (taux de sucre dans le sang) sur 2 mois.

Par un lecteur de glycémie : le patient contrôle plusieurs fois par jour sa glycémie avec une goutte de sang sur une bandelette, à des moments précis. C’est ce qu’on appelle l’autosurveillance glycémique (ASG). Elle permet de prévenir les déséquilibres (hypoglycémie ou hyperglycémie) et d’adapter son traitement. Elle permet aussi de voir l’effet d’un aliment ou d’une activité physique sur sa glycémie.


2. RECOMMANDATIONS

Les recommandations des autorités de santé sont les suivantes mais selon le type de traitement (insuline ou non), le profil de patient, la fréquence de prise de mesure et les valeurs cibles, elles peuvent varier : Pour le diabète de type 1 : Faire au moins 4 tests par jour à jeûn.  La glycémie avant le repas doit être entre 70mg/dl et 110mg/dl. La glycémie en postprandial (2 heures après le repas) doit être inférieure à 160mg/dl. Pour le diabète de type 2 : La glycémie avant les repas doit être entre 70 et 120 mg/dl. La glycémie en post-prandial (2 heures après le repas) doit être inférieure à 180 mg/dl.

Votre médecin traitant ou votre diabétologue connaît votre traitement, il vous précisera comment surveiller au mieux votre glycémie.


Merci pour le conseil !

0 vue